Benjamin Oudet est doctorant contractuel en science politique, rattaché au laboratoire CECOJI. Chargé de cours en droit public, il est également membre de l’Intelligence Section de l’International Studies Association (ISA). Ses recherches portent sur les problématiques du renseignement contemporain et il travaille particulièrement sur les coopérations internationales en matière de renseignement dans le cadre de sa recherche doctorale.

Il est auteur d’un article sur « Les coopérations internationales françaises de renseignement face aux nouvelles menaces« .

Dans notre environnement sécuritaire contemporain, la coopération en matière de renseignement est une ressource stratégique vitale qui redéfinit la stature stratégique française. La loi renseignement du 24 juillet 2015 avance qu’avec la protection de l’intérêt national, les services de renseignement doivent soutenir les politiques de défense et de sécurité ainsi que concourir à la protection des intérêts fondamentaux de la Nation. Nous avançons dans le chapitre que le développement de la coopération du renseignement français peut être compris comme une politique visant à atténuer l’incertitude de l’environnement sécuritaire contemporain. La logique de la coopération française semble soutenir les impératifs si une défense de la souveraineté et de l’autonomie stratégique est mise en place. La coopération en matière de renseignement est devenue une extension naturelle du cycle du renseignement français et un moyen d’influence. En même temps, nous soulignons un paradoxe : si les services de renseignement français sont très connectés au niveau international et impliqués dans de nombreux accords de coopération bilatéraux et multilatéraux, le manque d’informations disponibles et d’analyse académique, son histoire et l’importance stratégique donnée à l’« autonomie » suggèrent que la communauté française demeure « insulaire ». La communauté française et ses « liaisons » étrangères sont parmi les plus secrètes d’Europe. Face aux menaces contemporaines, la coopération en matière de renseignement est une ressource stratégique vitale pour compléter le cycle national du renseignement et faire du renseignement l’outil efficace pour « réduire l’incertitude ».

ISBN : 9782724635423
Éditeur : Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.)
Pages : 644