En partenariat avec les laboratoires de recherche l’IREDIES (Université de Panthéon-Sorbonne) et le CERC (Université de Toulon), le laboratoire CECOJI a organisé le 11 juin 2019 un colloque sur le thème de « l’analyse par cas : une méthode pour le droit comparé des libertés ? » sous la direction de Céline Lageot et de Jean-Jacques Sueur.

CONTEXTE :

Sous l’impulsion de Laurence Burgorgue-Larsen, Céline Lageot et Jean-Jacques Sueur, un travail collectif a été entrepris devant permettre la réalisation d’un ouvrage en « droit comparé des libertés » dans une perspective transdisciplinaire (droit, histoire, philosophie, sociologie, économie, anthropologie etc.).
Un accord s’est dégagé sur l’idée d’un comparatisme à grande échelle, d’un comparatisme ouvert permettant de dépasser les limites étroites du modèle de libertés occidental, voire européen, et sur l’approche par cas.
La méthode de l’étude de cas est un gage d’objectivité relative, elle ne préjuge de rien et laisse ouvertes certaines portes, en particulier celle de la transdisciplinarité.

PROGRAMME :

08h30 – Accueil café
08h45 – Les mots d’accueil

09h00 – Propos introductifs – Des cas et des sols pour les libertés
Céline LAGEOT, Professeur de droit public (Université de Poitiers) et Jean-Jacques SUEUR, Professeur émérite de droit public (Université de Toulon)

09h20 – 11h00 – L’analyse par cas : réflexions pluridisciplinaires sur la méthode
Présidence Françoise TULKENS, Professeur émérite de droit pénal et de criminologie (Université catholique de Louvain), ancienne juge et Vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme
Sur la notion de cartographie des libertés, Pascal CHAUCHEFOIN, Maître de conférences en économie (Université de Poitiers)
« Je ne crois pas à votre liberté » : le cas islamique, Anoush GANJIPOUR, Chercheur associé à l’EHESS
Liberté(s) vs. menace(s) : leçons tirées de l’histoire, Jahiel RUFFIER-MERAY, Maître de conférences en histoire du droit (Université de Toulon)
Juger les droits fondamentaux. Les cas à l’épreuve du droit, Françoise TULKENS, Professeur émérite de droit pénal et de criminologie (Université catholique de Louvain), ancienne juge et Vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme
Mondialisation et régionalisation des migrations, Catherine WIHTOL DE WENDEN, Directrice de recherche émérite, CNRS

11h00 – 11h15 – Pause café

11h15 – 12h30 – Débat animé par Françoise TULKENS

14h00 – L’analyse par cas : Réflexions sur les applications
Présidence Dominique BREILLAT, Professeur émérite de droit public (Université de Poitiers)

L’étude de cas vue comme un exercice spirituel et un acte de libération de la parole, Jean-Jacques SUEUR, Professeur émérite de droit public (Université de Toulon)
La méthodologie du droit comparé à Juriscope : terminologie juridique comparée – retour d’expérience, Marie-Eugénie LAPORTE-LEGEAIS, Professeur de droit privé (Université de Poitiers) et ancienne Directrice du Juriscope

14h40 – 15h15 – Débat

15h15 – 15h30 – Pause

Le traitement du cas en Common Law, Véronika FIKFAK, Senior Lecturer (Université de Cambridge)
Les défis méthodologiques que présentent les cas en Inde, Zainab CHANDRA, Avocate au barreau de l’État du Gujarat (Inde)
Les défis méthodologiques que présentent les cas en Asie, Claire JOACHIM, Maître de conférences en droit public (Université de Poitiers)

16h40 – 17h15 – Débat

Conclusions, Didier MAUS, Professeur émérite de droit public (Université d’Aix-Marseille)

Le programme est téléchargeable ICI. Il est possible de visionner les conférences sur le site UPTV.

Quelques photos de la tribune, prises le jour du colloque :

Accès et plan