Séminaire « Transition numérique et innovation juridique »

Le projet de séminaires de recherche sur la transition numérique et l’innovation juridique a été conçu pour faire un lien entre le milieu technologique, au sein duquel émergent des nouvelles problématiques juridiques, et le milieu juridique.

L’idée du projet est née à l’Université de Technologie de Compiègne, où Yann Moulier Boutang menait une réflexion sur diverses problématiques liées à la transition numérique.

Un des volets portait sur des questions juridiques, ce qui a permis un rapprochement avec le CECOJI. Un programme de recherches est né de la confrontation des approches.


Le premier  séminaire sur le thème « La neutralité de l’algorithme » s’est déroulé les lundi 25 et mardi 26 juin 2018, à l’Université de Technologie de Compiègne.

Organisé par : L’IHETN (Institut des Hautes Études de la Transition Numérique de l’UTC), avec l’appui du Costech, Université de Technologie de Compiègne et le CECOJI (Centre d’Études et de COopération Juridique Interdisciplinaire), Université de Poitiers
Pilotage de cette première séance du séminaire : Yann Moulier-Boutang (Yann.Moulier-Boutang@utc.fr) et Tanja Petelin (tanja.petelin@univ-poitiers.fr)

Son objet était de questionner la notion de neutralité de l’algorithme et la place que cette notion peut occuper en droit et dans l’économie numérique. Pour chercher une réponse à cette problématique, nous avons organisé le séminaire en quatre temps.
La première demi-journée était consacrée au cadrage du phénomène technologique par des chercheurs en informatique, en intelligence artificielle et en philosophie. Lors de la deuxième demi-journée, des chercheurs en droit exposaient l’état du droit positif et ses limites. Dans un troisième temps, les participants au séminaire avaient pour mission de définir deux ou trois axes de réflexion autour desquels étaient formés des ateliers. Enfin, après un échange par visioconférences sur les perspectives dans ce champ d’étude aux États-Unis avec Céline Castets-Renard, alors en séjour de recherche à Fordham University (New York), une restitution de la réflexion menée au sein des différents ateliers permettait d’aboutir à un premier relevé de conclusion.
Pour plus de précisions, voir le programme.

Les membres du séminaire devant l’Université de Technologie de Compiègne, 26 juin 2018

Recherche

Menu principal

Haut de page